Stéphanie Chapelle travaille depuis plus de 12 ans en tant que consultante en Business Affairs (gestion des financements) dans les secteurs du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo en France et au Canada. Elle a été amenée à travailler sur des centaines de dossiers lors de ses missions à l’Ontario Media Development Corporation, l’organisme gouvernemental qui administre les demandes de crédits d’impôt en Ontario (Canada). Son expérience dans la banque en tant que manager d’une équipe de comptabilité des fonds lui a permis d’affiner son efficacité, sa rigueur, son esprit d’analyse, et de renforcer sa volonté d’offrir un service exemplaire à ses clients, petits et grands.

En tant que consultante, Stéphanie travaille de façon rapprochée avec ses clients sur tout ce qui est administration des financements. Ses missions varient d’un simple calcul de crédit d’impôt à la gestion des relations avec les financiers, les banques et les assurances ; de la création des demandes de financement aux conseils ponctuels ; de la lecture des contrats des distributeurs et télédiffuseurs à la création des documents financiers ; de la conception d’une stratégie de développement à la création des rapports d’exploitation etc.

Ancienne banquière, productrice et scénariste à ses heures perdues, Stéphanie peut facilement passer du créatif à l’administratif et comprends les problématiques des deux. Sa force est de pouvoir faire le pont entre les deux afin que le processus de financement se fasse le plus efficacement possible pour tous. Son expérience internationale lui donne une vision globale de l’industrie et lui permet de penser en dehors des sentiers battus pour trouver des financements ou pour mettre en place une stratégie de développement.

Stéphanie  est diplômée de la prestigieuse école canadienne The Canadian Film Centre (Producer’s Lab). Elle détient un Master of Business Administration de Nicholls State University (Louisiane, USA) et une maitrise de gestion de Paris IX Dauphine. Elle commence sa carrière au Luxembourg dans le domaine bancaire où elle devient manager d'une équipe de 22 personnesà Brown Brothers Harriman en moins de 5 ans.  

Expertise, confidentialité, efficacité